Lyonno-lyonnais

A Lyon, on aime bien ce qui vient de la ville même, promouvoir les gens de notre ville. On est trop autocentré. A la tête de nos différentes institutions, souvent des Lyonnais. Ce n’est pas mauvais mais là c’est trop. Le plus bel exemple est le maire Gérard Collomb qui occupe plus d’une vingtaine de fonctions. L’émergence de nouveau talent est bloquée.

Accueillir quelques « internationaux » permet au milieu lyonnais de nouer des liens avec des milieux d’autres pays, de développer son influence et de saisir des opportunités qu’il n’aurait pas eues autrement.

En revanche, au niveau de la production elle-même, des « artistes », il semble que les dirigeants, voulant à tout prix attirer le public facilement, aient privilégié des artistes étrangers au détriment de la production lyonnaise qui, elle, ferait davantage rayonner Lyon.

Ce qu’il faut donc, c’est limiter le cumul des fonctions, s’assurer qu’il y ait des étrangers à la tête d’au moins quelques institutions, et promouvoir la production lyonnaise.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s